ESSAIS SUR LE MIEUX-VIVRE


Bertrand de Jouvenel, 1965

       

                

   

Arcadie, Essais sur le mieux-vivre

 

Né en 1903 et mort en 1987 à Paris. Écrivain et journaliste français, politologue et économiste de réputation internationale. Fondateur de la revue Futuribles, il est l'un des pionners de la prospective. Il est également le premier, dès 1957, à lancer l'expression "écologie politique", au sens d'une nouvelle économie politique; il aura exploré nombre des thèmes de la pensée écologique, à commencer par la critique du PIB. Il paiera toute sa vie sa sympathie passagère pour Doriot et une interview d'Hitler.

 

 

 

 

 

"Qui a conçu et défini l'expression «écologie politique» ? Qui a dès les années cinquante dénoncé la laideur et la dangerosité sociale des constructions de masse ? Qui a l'un des premiers imaginé le programme qui allait devenir celui de l'écologie industrielle ? Qui a compris très tôt que la durée du travail des cadres les plus productifs ne risquait pas de se réduire ? Qui a su durant ces mêmes années cinquante et soixante pressentir le risque climatique que nous encourions du fait d'une consommation croissante d'énergies fossiles ? Qui a su encore saisir à la fois le rôle et les limites du marché, à égale distance de l'éloge unilatéral des libéraux fanatiques et de l'anathème marxiste ? Bertrand de Jouvenel. Cela devrait suffire à réhabiliter une œuvre dramatiquement oubliée. Avec Rachel Carson, René Dubos, Jacques Ellul, André Gorz, Ivan Illich et d'autres, de Jouvenel a été une des figures pionnières de l'écologie politique, et même l'une des plus fécondes. Découvrir Arcadie permettra au lecteur de mesurer la distance qui sépare cette tradition spéculative et politique des gesticulations politiciennes stériles de nombre de ses émules contemporains, écologistes autoproclamés."