Étienne de Jouy, 1821



       

                

   

 

 

https://archive.org/stream/lhermiteenprovin01jouyuoft?ui=embed#page/n7/mode/2up

 

Dramaturge et librettiste français né le 19 octobre 1764 à Versailles et mort le 4 septembre 1846 à Saint-Germain-en-Laye. 

 

 

 

" Bientôt nous arrivâmes aux gorges de Septèmes, où, dans un des cantons les plus arides de l'aride Provence, on a construit plusieurs fabriques d'oxyde et de soude factice.Les vapeurs qui s'exhalent de ces laboratoires noircissentet brûlent tout aux environs; on croirait être au bord d'un volcan. J'interrogeais le négociant sur les résultats de cette découverte remarquable. "Belle demande, s'écria le porte-faix; brûler et détruire, voilà le but et le moyen de toutes vos innovations"; et partant de là pour fulminer un burlesque anathème contre toute amélioration qui ne remonte pas à plus d'un demi-siècle, il se déchaîna contre la soude factice, la vaccine et surtout contre l'enseignement mutuel (...). Elle est ouverte, cette boîte de Pandore d'où vont s'échappertous les fléaux; et comme si ce n'était pas assez de ce foyer de corruption, on nous menace d'en établir un autre sous le nom de chaire de chimie; mais les hommes religieux sont là; ils ont repoussé cette proposition insidieuse, et refusé l'argent que l'on demandait pour un usage aussi pervers"