LE LAC DES CYGNES MUSIQUE POUR L'ÉVEIL


https://www.youtube.com/embed/owb1uWDg3QM 



Les images sont bouleversantes. On y voit une dame âgée, Marta C. Gónzalez, casque sur la tête. Elle est en chaise roulante et atteinte d’Alzheimer, mais quand elle entend les premières notes du Lac des cygnes, tout revient en mémoire de cette ancienne ballerine.“Ballerine un jour, ballerine toujours”, c’est ce qu’écrit Música para Despertar, l’association qui a réalisé et diffusé cette vidéo de Marta C. Gónzalez, ancienne danseuse étoile atteinte d’Alzheimer.Au début de la séquence, la vieille dame est assise dans sa chaise roulante. On lui a posé un casque sur les oreilles. Elle fait signe pour que l’on augmente le volume. Et peu à peu, tout lui revient. Lelac des cygnes. La chorégraphie, l’émotion dans le visage, et jusqu’au port altier de la ballerine. Et puis elle décrit : “Là, c’est le corps du ballet… Il y a davantage de jambes… cinquante danseuses”.La vidéo a été enregistrée au printemps dernier dans une maison de retraite d’Alicante, en Espagne, rapporte Cadena Ser. Mais “l’association Música Para Despertar [Musique pour l’éveil] qui promeut l’utilisation de la musique comme approche thérapeutique dans le traitement des démences et d’autres maladies, vient de la rendre publique à l’occasion de l’anniversaire de sa mort”.

Une ancienne étoile

La vidéo s’est immédiatement propagée sur les réseaux sociaux, “parce qu’il est impossible de ne pas être ému en voyant la réaction de cette dame, ancienne danseuse étoile, lorsqu’elle entend la musique du Lac des cygnes de Tchaïkovsky.”Le fondateur de l’association, Pepe Olmedo, explique qu’ils étaient en train de donner une formation dans cette résidence lorsqu’ils ont rencontré Marta, une dame dont on ne sait pas grand-chose, sinon qu’elle a été première ballerine dans les années 1960, sans doute au ballet de New York :

C’était impressionnant. Elle pouvait encore se mouvoir. Elle n’avait qu’un déclin cognitif léger et pouvait parler. Mais elle était toujours très triste, très négative. On voit très bien comment elle se connecte soudain à la musique.