SACKS, L'AVENTURIER


SACKS, L'AVENTURIER

SACKS, L'AVENTURIER

Il s’est caché à plusieurs reprises dans ses livres – il est le « Stephen D » de L’Homme qui prenait sa femme pour un chapeau et le « patient 75 » de Migraine (Seuil, 1986 et 1988) –, mais aussi un peu dans chacun des malades, tous atteints d’affections neurologiques, dont il a relaté le cas. Etrange était leur existence, étrange fut la sienne, du moins inattendue. Le neurologue britannique Oliver Sacks, qui s’est éteint en 2015, en laisse trace dans sa belle autobiographie, En mouvement.

En savoir plus